Bienvenu dans le multivers de mikee.

Welcome to the mikee multivers.

Derniers projets / expositions

Séoul (INSARTPLAZA) et Tokyo (Musée Métropolitain de TOKYO). 21 avril au 10 mai 2020, exposition collective.

Inscription à la sélection du festival oenovideo.com du court-métrage « du vin à la matière réflective » et de la série ivresse > voir le court-métrage

Festival oenovidéo

Regards croisés – Paris – Pékin. décembre 2019.

Court-métrage: « La vengeance de Stan – version courte  » vidéo ici

Musique collaboration avec Ransell Labata : Arrangement & choeur : « Te burlaste de mi« 

BackWeel – musique :  site officiel / Album : « Douces Solitudes »  / Single : « Deux corps figés » video clip ici

Work in progress

« Marta » moulage corporel.

Matière Réflective : Série « Golden globe » /  » Magma » 

Novella : « L’inspiration gourmande » 

Little Drop : Objets connectées.

“ Mon travail peut alors être vécue comme une aventure, une histoire au-delà du visuel...”

“My work can then exist as an adventure, a story beyond the visual...”

- mikee -

Le paradoxe de l’acquis, du détruit, du reconstruit et de l’atemporel

Mêlant le feu, le vin et les pigments colorés, déconstruisant une matière pour la reconstruire ou l’incarner différemment, apprivoisant au fil du temps tous les agents plastiques et picturaux qui le conduiront à élaborer une œuvre d’art vivante qui a le pouvoir de jouer avec la lumière en la réfléchissant ou alors de la piéger au cœur de Structures chromatiques dont la qualité des valeurs et des tons évoluent en fonction du degré d’humidité ambiante, Mikee Chanfreut est un chercheur “multipiste”.
 
Il nous propose un parcours de création surprenant. Tantôt alchimiste, poète ou piégeur d’images, tour à tour peintre, modeleur, photographe, maître du feu, bateleur, chef de cérémonie et jongleur de mots, il ne cesse d’éprouver, de repousser les limites de la liberté d’expression. Il bouscule les conventions et ouvre de nouvelles routes, n’hésitant pas à embarquer le public dans ses voyages vers l’inconnu, en particulier lorsqu’il le convie à ses performances pour participer activement au processus de création.
 
Solidement enraciné dans notre société actuelle, cultivant avec une certaine délectation les moments d’amitiés et les rencontres festives, Mikee Chanfreut ancre cependant solidement ses réflexions et son travail de plasticien sur des matériaux et éléments premiers, atemporels, en lien direct avec la nature, que l’homme a su apprivoiser, moduler, transcender, pour en faire, au fil des civilisations, des symboles culturels forts, des archétypes et un art de vivre. L’artiste de nous démontrer que la création artistique est le seul trait d’union indéfectible et universel entre les hommes.
 
Il jette des ponts entre les cultures, entre les vivants et les disparus. Il suscite les débats, aiguise les sens et fait battre les cœurs. Il nous rappelle à tout instant que la liberté d’expression et d’existence doit à tout prix être préservée, qu’elle s’accomplisse dans la joie, la lumière, la mélancolie ou dans le sang, qu’elle soit une fête ou alors une discipline de pensée cherchant sa voie plutôt dans le silence et le secret d’un atelier. D’ailleurs, l’un n’empêche pas l’autre !
 
Armande Reymond, journaliste et critique d’art

Mikee Chanfreut is a fascinating artist ! 

At times painter, at times poet, photographer, modeler, playing with words, fire or images, he uses several materials leading the spectator to a surprising journey ! 

He dares to mix wine and fire with wood, partially destroying this noble natural element to finally rebuild it in a beautiful lively and luminous work of art ! 

Tireless innovator he has no limits of expression, shaking up usual conventions to open new visions of art such as astonishing creative public performances. 

He also knows how to insert strong cultural symbols in his work, associating different ways of thinking, thus generating lively debates ! 

In short, this great imaginative artist is absolutely to be discovered! 

He constantly reminds us that liberty of expression always has to be preserved and that artistic creation is the unique trait between men. 

Anne Beck 

merci 🙂 9 261
Défiler vers le haut